Cyrile Hanouna négocie son départ

INFO LE FIGARO - C'est Alessandra Sublet qui va remplacer l'animateur sur la station. Europe 1 et Cyril Hanouna cherchent une porte de sortie après deux saisons d'audiences très décevantes.

Alessandra Sublet va hériter de la case 16h30-18h sur Europe 1, occupée par Cyril Hanouna . Il quitte la station après deux saisons décevantes en terme d'audience. Encore sous contrat pour la saison prochaine, il gagne actuellement 25.000 euros par mois pour animer les après-midi de la station de Lagardère.

Alessandra Sublet est déjà présente sur Europe 1 le dimanche après-midi.

Après quelques rendez-vous ratés, le directeur général d'Europe 1, Fabien Namias et l'animateur Cyril Hanouna, ont enfin pu discuter mercredi dernier. Au menu, le départ de Cyril Hanouna de l'antenne d'Europe 1, où il officie avec Les Pieds dans le plat. Les deux parties sont sur la même longueur d'onde. La station aimerait se séparer de Cyril Hanouna et l'animateur vivrait assez mal son échec d'audience en radio, alors qu'il est au sommet en télévision sur D8. Il resterait à conclure les modalités de l'arrêt de l'émission, sachant que Cyril Hanouna est encore sous contrat pour la saison à venir. Il faut trouver un terrain d'entente sur le plan financier et dédommager l'animateur.

Appelé à la rescousse après le départ de Laurent Ruquier sur RTL, en avril 2014, Cyril Hanouna était censé attirer un public plus jeune. Il a surtout vidé la salle. Laurent Ruquier a emporté le match dès la première manche et les auditeurs l'ont suivi sur RTL.

Baisse de l'audience sur Europe 1

Malgré des modifications et une réécriture de l'émission, la deuxième saison des «Pieds dans le plat» n'a pas réussi à redresser la barre. De 16 heures à 18h30, l'émission ne séduit que 434.000 auditeurs, en baisse de 60.000 sur un an et se fait même dépasser par la station musicale Fun Radio. Le trou d'audience de l'après-midi a mécaniquement entraîné une baisse générale de l'audience de la station qui a affiché un fort recul entre janvier en mars 2016, avec 8,3% d'audience cumulée. De plus, la greffe n'a jamais pris entre l'animateur et la rédaction d'Europe 1. Deux mondes radicalement opposés qui cohabitent de plus en plus mal. Il devenait difficile de maintenir une image cohérente entre une rédaction s'adressant à des cadres supérieurs et une volonté de monter en gamme sur la culture, et un animateur très populaire qui multiplie les blagues potaches. Cette incohérence menace maintenant toute la grille d'Europe 1, et les audiences de la matinale commencent à flancher.

Retour à l'accueil