Faut-il mettre du scotch sur sa webcam comme Mark Zuckerberg ?

Sur une photo publiée par le patron de Facebook mardi soir, il est possible de voir que la caméra et le micro de son ordinateur portable ont été recouverts de scotch. Une méthode risible, oui, mais efficace pour contrer le piratage.

Mark Zuckerberg a suscité une envolée de réactions inattendues mardi soir. Le patron de Facebook a publié une photo de lui sur le réseau social dans les locaux de son entreprise pour annoncer qu'Instagram - une de ses filiales - avait franchi le cap des 500 millions d'utilisateurs . Mais son message a été totalement occulté par un détail.

En arrière plan du fameux cliché, il est possible de voir que la webcam et le micro intégrés à l'ordinateur portable de Mark Zuckerberg sont recouverts de scotch. Une méthode utilisée pour empêcher une personne malveillante de filmer ou écouter à distance son environnement à son insu. Si jamais un hacker parvenait à prendre le contrôle de son Macbook, il ne pourrait pas capter ou enregistrer d'image ou de son.

Le patron de Facebook craint-il l'espionnage industriel ? Est-il paranoïaque quant à sa vie privée (le comble, rigolent les passionnés de nouvelles technologies sur Twitter) ? Ou est-il tout simplement un internaute prudent ?

"Mark Zuckerberg doit faire partie des gens les plus ciblés du monde. Du pirate le plus débutant du monde jusqu'au plus sophistiqué des Etats, tout le monde doit vouloir savoir ce qu'il se passe dans sa tête et sur son ordinateur", commente Laurent Heslault, directeur des stratégies de sécurité chez Symantec, contacté par "Les Echos".

"Il a un Macbook, et souvent on pense que ces machines sont à l'épreuve des attaques. Ce qui est faux", ajoute l'expert, avant de souligner : "On a vu de nombreux cas de logiciels de cyberespionnage ayant la capacité d'activer les microphones et les webcams". Et ces derniers ne ciblent pas que les milliardaires de la Silicon Valley

Retour à l'accueil